Colloque "Union européenne – Russie : une relation particulière ?"

 

Les 13 et 14 décembre derniers, un colloque international organisé par l’Université de Savoie (laboratoire LLS) et l’Association des internationalistes (Paris), en partenariat avec le Conseil général de la Haute-Savoie, s’est tenu sur le thème des relations entre l’Union européenne et la Fédération de Russie. Il a réuni, dans la salle des délibérations du Conseil Général de la Haute-Savoie, des spécialistes universitaires de différentes disciplines (histoire, droit, économie), des diplomates de haut rang (Alexander Krestiyanov, adjoint du Représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l’Union européenne) et des personnalités russe et française (Andrei Gratchev, ancien porte-parole de Mikhail Gorbatchev ; Pierre Morel, ancien Ambassadeur de France à Moscou de 1992 à 1996 ; Georges-Henri Soutou, membre de l’Institut de France).

 


Il a permis de s’interroger sur le poids du passé, avec les séquelles de la Guerre froide, dans la représentation des uns et des autres et, surtout, du maintien de stéréotypes qui ont rendu et rendent encore difficiles les relations entre les deux entités. Ces difficultés d’approches se retrouvent dans la conception de la sécurité en Europe – et de son architecture - ainsi que, de manière générale, dans les positionnements internationaux respectifs de la Russie et de l’Union européenne. L’analyse des questions économiques et commerciales, notamment exposées par l’ancien ministre hongrois du Commerce, Karoli Attila Soos, a souligné l’impossibilité actuelle d’un grand marché unifié de Brest à Vladivostok et la nécessité d’une véritable coopération économique entre deux espaces très interdépendants.

Le ministre délégué aux Affaires européennes, Thierry Repentin, a ouvert cette manifestation placée sous le sceau du dialogue euro-russe. Le colloque a permis des échanges fructueux entre Alexander Krestiyanov et le commissaire européen au Marché intérieur et aux services, Michel Barnier, en particulier sur les problèmes posés par la convention d’Association à l’Union de l’Ukraine.

Puisse cette manifestation organisée par l’Université de Savoie contribuer à un dialogue fécond entre Union européenne et Russie dans le sens de l’établissement de relations partenariales mutuellement profitables.

 

Contact : Frédéric Turpin





© Université de Savoie - Tous droits réservés